SplatterHouse

Alors là attention, âme sensible s’abstenir. Ça va saigner, éclater, trucider, couper, démembrer, hacher NIARK NIARK NIARK… euh je m’égare.
Je vais tout simplement vous parler du meilleur jeu d’horreur gore auquel j’ai joué dans les salles d’arcade de l’époque.

splatterhouse_27

 

Sur ce jeu les développeurs de chez NAMCO ont tout misé sur le gore, la brutalité et une ambiance digne des meilleurs films du genre comme evil dead ou vendredi 13. Je ne cite pas ce dernier par hasard, le héros du jeu ressemble comme deux gouttes d’eau au personnage de Vendredi 13 alias Jason Voorhees.

splatterhouse_2-1 splatterhouse_2 splatterhouse_1
Jason Voorhees (Vendredi 13 Le film) Rick (Fan Art) Rick (Jeu d’arcade)

Alors ? La ressemblance n’est-elle pas frappante ? Comme je vous l’ai dit plus haut, le jeu est une boucherie du début à la fin avec des décors animés dignent des meilleurs trains fantômes. Les bruitages sont excellents. Les ennemis/monstres sont plus dégeulasses les uns que les autres. Une pure merveille ce jeu !!!!!!!

Un peu de culture.

Année de sortie : 1988
Editeur : NAMCO
Genre : Beat Them All
Joueur : 1 ou 2 (alternativement)

l’histoire:

Rick étudiant en parapsychologie, accompagné de sa fiancée Jennifer se fait surprendre par un violent orage. Ils décident de se réfugier dans un manoir non loin de là.
A peine à l’intérieur, Jennifer disparaît après un dernier cri de terreur et Rick meurt peu après. Mais c’est sans compter sur un mystérieux masque, le « Terror Mask » qui le ressuscite et le possède.
Rick par alors à la recherche de sa bien-aimée en affrontant tous les dangers du manoir.


Le jeu:

Le joueur dirige Rick (vu de profil) dans un scrolling horizontal. Si Rick tarde trop à avancer, une sorte de brouillard apparaît sur la gauche et avance vers la droite. Tout contact sera fatal pour notre héros.
Rick peut aller vers la droite, la gauche, sauter et se baisser. Coté baston il utilise de base ses poings et ses pieds (seulement en coup bas). Il peut trouver sur sa route plusieurs armes très euh, comment dire, létales.
Toutes les armes de corps à corps sont portées et utilisées par Rick comme une batte de baseball.

Armes :

  • Arme de corps à corps :
    • Bâton : Cela projette les ennemies directement sur le fond de l’écran où ils éclatent littéralement contre le mur.
    • Couperet : Cette arme très tranchante coupe tout ce qu’elle rencontre (d’ailleurs ils le font bien savoir en giclant des gerbes de fluides visqueux)
    • Hache : Rick trouve cette arme seulement à la fin du niveau quatre. Elle sert à liquider le boss de fin de niveau.
  • Arme de tir :
    • Fusil à pompe : Excellente arme de tir mais munitions très très limitées. Pan, t’es mort !!!!!
  • Armes de jet :
    • Pierres, lances et pointes : Se lance une seule fois et tuent le premier ennemi directement sur sa trajectoire.
splatterhouse_28

Coté monstre, le manoir est assez bien rempli, chaque niveau est peuplé de monstres différents (avec bien sûr, ceux de base). Ci-dessous une sélection de monstres rencontrés.

splatterhouse_12 splatterhouse_13 splatterhouse_10 splatterhouse_14 splatterhouse_16

Je vais revenir plus précisément sur un type d’ennemis, les mains. Je vous ai parlé en début de cet article du film evil dead, ces monstres sont directement tirés de ce film. Plus exactement du deuxième volet. Le héros Ash, se coupe la main suite à la possession de celle-ci par un démon. La main possédée a une vie propre et fait un doigt d’honneur au héros avant de disparaitre dans un mur.

splatterhouse_15 splatterhouse_25
L’ennemi dans le jeu SplatterHouse La main de Ash dans Evil Dead

J’adore les petits clins d’œil comme ça dans nos jeux préférés.

Au niveau des niveaux (oui je sais ça fait deux fois le mot niveau ;D), il y en a sept. Mais attention, certains niveaux sont découpés en plusieurs phases avec pour chacune une ambiance et des monstres différents.

  • Niveau 1 : Une seule phase : Ambiance cachots
  • Niveau 2 : Deux phases :
    • Phase 1 : Ambiance intérieur du manoir.
    • Phase 2 : Ambiance souterrain inondé.

    splatterhouse_17

  • Niveau 3 : Une phases :
      • Phase 1 :Ambiance extérieur avec jardin, forêt et boss de fin.

    splatterhouse_18

  • Niveau 4 : Deux phases :
    • Phase 1 : Intérieur du manoir (sans doute un étage) avec portes qui s’ouvrent et trou dans le sol.
    • Phase 2 : Ambiance palais des glaces avec les reflets de Rick qui sortent des miroirs.
    • Phase 3 : Ambiance chapelle avec Boss de fin de niveau.

    splatterhouse_19

  • Niveau 5 : Six phases :
    • Phase 1 :Ambiance bibliothèque.
    • Phase 2 :Ambiance plancher dévasté avec mains sauteuses !!!!!
    • Phase 3 :Ambiance galerie d’arts avec fantômes et esprits sortants des tableaux.
    • Phase 4 :Ambiance dressing avec miroirs et penderies où des cadavres sont accrochés.
    • Phase 5 :Ambiance charnier.
    • Phase 6 :Bibliothèque avec boss de fin.

    splatterhouse_20

  • Niveau 6 : Une phases :
      • Phase 1 :Ambiance vue intérieure d’un organisme avec boss de fin.

    splatterhouse_21

  • Niveau 7 : Une phases :
      • Phase 1 :Ambiance extérieur en flamme avec boss de fin.

    splatterhouse_22

Une petite particularité dans ce jeu, il n’y a pas de boss à la fin du niveau 1 et 2. Ils sont remplacés par une mini séquence où le joueur va devoir affronter une série d’ennemis. C’est vraiment très réussi.
Mention spéciale du jury (donc moi !!!) pour la deuxième mini scène avec son ambiance maison hantée. Tout y est, objets qui tombent, chaises vivantes, couteaux volants et cadre possédé.

splatterhouse_23 splatterhouse_24
Fin du niveau 1 Fin du niveau 2

 


Mon avis :

Ce jeu est une véritable tuerie (oui je sais elle est facile celle-la).
Tout est bon dans ce jeu, c’est rare que je dise ça mais là, chef d’œuvre.

Coté graphisme c’est gore à souhait, les décors sont détaillés, il y a pleins de chose qui bougent en avant-plan et en arrière-plan. Les mouvements de chaque sprites sont très fluides, chaque monstres meurt différemment en fonction de l’arme utilisée.
Les musiques et bruitages ne sont pas en reste, dignes des meilleures galeries hantées.

La difficulté est bien gérée. Il faut savoir exactement ou se placer et quand frapper pour pouvoir terminer ce jeu. Les ennemis et pièges arrivent toujours au même moment dans le plus pur style de nos jeux d’arcade préférés.

Alors la bravo les développeurs de chez NAMCO, vous nous avez servi un très bon jeu, que dis-je un énorme hit. MERCI


Les photos :


Les videos :

Vidéo du premier niveau Vidéo du deuxième niveau Vidéo du troisième niveau

About the Author: darksteph

avatar

Âge 39 ans.
Ville Paris.
Fan de jeux d’arcade et de programmation.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Securité *